Couverture de la Bande dessinée "l'etoile mysterieuse"Hergé pousse au maximum son imagination dans ce dixième album des Aventures de Tintin et l’envoie directement au fin fond de l’Arctique. Oui, Tintin doit avoir beaucoup de cachet sur son passeport ! L’imagination d’Hergé ne reste pas là car il franchit même la frontière de l’irréel et de la fiction dans ce BD.
Cet opus est le premier à sortir uniquement en couleur en 1942 et non plus dans le journal du vingtième Siècle mais plutôt dans le « Soir ».
En tout cas, cette aventure est inspirée d’histoire qu’Hergé vit durant l’époque et l’illustre entre les planches en jouant sur des personnages fictifs.

Quand le fantastique rejoint les enquêtes de Tintin!

Après la découverte d’une comète, la menace imminente de sa percussion sur la planète Terre se fait entendre mais bien heureux que ce ne soit qu’une petite collision dans l’arctique. Mais le passage de la comète à laisser des minerais inconnus que Tintin, accompagné d’une délégation de scientifique et bien entendu de Milou et le capitaine Haddock, se rendent vers cette météorite. Malheureusement, ils ne sont pas les seuls à s’intéresser à la découverte. L’équipe qui s’embarque dans le bateau Aurore se retrouve dans une course et une rivalité où les coups les plus bas sont perpétrés par le bateau SS Kentucky. Mais encore, lorsqu’il arrive dans le lieu de destination, un phénomène extraordinaire se passe dans les environs où la comète a impacté : naissance de champignon géant, de pommier géant, etc.

Du caramel pour le professeur Hippolyte Calys

Cet album est caractérisé par la présence des scientifiques que Tintin et sa bande accompagnent. Le professeur Hippolyte Calys, le leader des chercheurs a un penchant pour les caramels. Cela n’est pas le fruit de l’imagination d’Hergé car il se trouve qu’à l’observatoire royal de Belgique où il s’inspira du décor comptait vraiment un amateur de caramels.

Les autres Bandes dessinées des aventures de Tintin et Milou :